L'automne, saison de toutes les gourmandises !

22/10/2015 14:29

L'automne, saison de toutes les gourmandises !

 

À cette époque de l’année, notre pays est divisé en deux : ceux qui regrettent déjà leur bronzage estival, la chaleur du soleil sur leur peau, les glaces léchées en bord de mer et les apéros sur la terrasse jusqu’au coucher du soleil, et ceux qui accueillent la fraîcheur matinale avec une nouvelle paire de bottines et de leggings, qui font la provision de bois pour l’hiver, et sirotent presque un vin chaud dans leur canapé. Il y a ceux qui pensent à leurs prochaines vacances à l’Île Maurice et ceux qui se voient déjà dévaler les pistes de ski tout schuss.

 

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Et parmi ces individus en mal de rayons UV ou de neige, on trouve quelques âmes que l’intersaison n’a pas terminée d’émerveiller, pour qui l’automne est réellement la plus belle saison de l’année. Leur point commun ? La gourmandise. « L’automne, c’est la châtaigne, les noisettes, les champignons, le raisin, le chocolat, les clémentines… C’est le thé chaï fumant après une balade en forêt, à ramasser des cèpes, c’est les gaufres tartinées de crème de marrons au goûter, le risotto du dimanche midi, notre préféré, celui aux truffes, qu’on accompagne d’un verre de beaujolais. Sans parler des veloutés à la courge et au lait de coco dont je ne peux plus me passer, et des tartelettes chocolat, pécan et kumquats qui n’ont pas finies de me faire saliver », évoque songeusement Julie, gourmande invétérée, qui ne jure plus que par les derniers mois de l’année.

 

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Car l’automne est bel et bien la saison de toutes les gourmandises, propice aux week-ends en amoureux dans la campagne française, bottes en caoutchouc aux pieds, col de la parka remonté, foulard noué autour du cou, les poches pleines de châtaignes, de noisettes et de grappes de raisin. C’est également le temps des vendanges à Montmartre, une fête incontournable où l’on célèbre le vin du Clos Montmartre depuis 1934, et celui du Festival d’Automne à Paris, un événement qui mêle théâtre, danse, art contemporain et musique depuis 1972. Et quoi de plus poétique que l’île Saint-Louis sous la lumière automnale, qu’un chocolat à l’ancienne savouré chez Angelina, que les odeurs de marrons chauds sur le Pont des Arts, que la Tour Eiffel brillant de mille feux dès la tombée de la nuit…

 

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Et quand l’automne nous aura dévoilé toutes ses couleurs, quand les premières noix auront été concassées et les dernières gorgées de maple pumpkin spice latte avalées, lorsque les écureuils auront caché leurs provisions pour l’hiver, et les hérissons trouvé un endroit pour hiberner, alors nous pourrons célébrer les premiers gels et flocons, qui nous réservent eux aussi de bien douces surprises…

 

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​